L’orientation politique des journaux anglophones

Comprendre plus précisément la presse en anglais, c’est aussi connaître les opinions politiques de chacun des médias concernés. Pourquoi ? D’abord parce que l’orientation politique peut déterminer le choix des sujets, la plus ou moins bonne foi des chroniqueurs ou encore l’importance accordée à certains arguments au détriments d’autres.

La presse anglophone tend-elle plus à l’objectivité ou à la subjectivité ?

On trouve différents types d’articles dans les grands journaux traditionnels, qui reflètent une part variable laissée à l’objectivité :

  • Les articles factuels (factual articles), qui font état d’événements récents ou de faits divers ;
  • Les articles de fond (leading articles), plus longs, qui présentent en détails des questions précises, en donnant tous les arguments existants, de sorte de laisser les lecteurs se faire leur propre opinion ;
  • Les chroniques (columns), qui mettent bien avant leur auteur, afin de le laisser s’exprimer à titre personnel et engagé sur un sujet ;
  • Les éditoriaux (editorials), qui sont normalement la voix des rédacteurs en chef (editors) et qui font donc autorité pour comprendre le point d’un journal dans son ensemble ;
  • Les critiques (reviews), qui établissent jugements, interprétations et recommandations au sujet d’œuvres en tous genres, qu’il s’agisse de livres, de films, d’expositions ou autre.

Les articles les plus subjectifs sont par nature les columns, editorials et reviews. Ce sont eux qui sont le plus à même de véhiculer des opinions politiques. Le choix des sujets traités, le soutien ou rejet de candidats aux élections, ou de politiques, les opinions sur des sujets de sociétés sont autant d’exemples d’éléments qui ancreront les articles dans un point de vue de subjectif.

De droite, de gauche… qu’est-ce que cela veut dire concrètement ?

La métaphore du positionnement gauche / droite date de la révolution française, mais c’est plus tard, au XIXe siècle, lors de l’affaire Dreyfus, que les termes gauche et droite ont été associés à des valeurs : la gauche défendait la liberté, la laïcité, la justice et le progrès social, tandis que la droite se concentrait sur la nation, la religion, l’ordre et la famille.

L’idée d’une opposition gauche / droite s’est généralisée aussi dans le monde anglophone, où les valeurs qui y sont associées sont généralement les suivantes :

Right-wing : donne plus d’importance à la responsabilité individuelle, au conservatisme et une moindre importance au rôle de l’état d’une manière générale. La liberté est plutôt pensée en termes économiques.

Left-wing : donne plus d’importance à l’intervention de l’état, notamment par une fiscalité qui vise à redistribuer les richesses. L’égalité des chances et le progrès social sont des principes essentiels.

L’infographie suivante présente plus en détail (et de manière assez caricaturale !) les différences droite / gauche aux États-Unis :

Les partis politiques principaux aux États-Unis et en Grande-Bretagne

Aux États-Unis, les partis principaux sont :

The Republican Party (conservative, right-wing) et

The Democratic Party (progressive, centre-to-left).

En Grande-Bretagne, les formations politiques principales sont :

The Labour Party (left-wing),

The Conservative Party (right-wing) dont les adhérents sont parfois surnommés Tories,

The Liberal-democrats, ou Lib-Dems (centre)

Remarque : le terme liberal n’a pas le même sens en Europe et aux USA. En Europe, il renvoie à la pensée économique qui soutient le libre-échange. Aux États-Unis, il est synonyme de progressive, au sens de partisan du progrès social.

Déterminer l’orientation politique des journaux

Le diagramme suivant montre que l’orientation politique des journaux (britanniques dans cet exemple) peut varier au cours du temps :

Ici, les auteurs de ce graphique se sont appuyés sur le soutien explicite aux élections législatives pour déterminer l’orientation politique des journaux.

A l’heure actuelle, côté britannique, il est possible de considérer que les grands journaux ont les orientations suivantes :

  • The Guardian – Centre Left (Labour, some Lib Dem)
  • The Independent – Centre Left (Labour and Lib Dem)
  • The Observer – Centre Left (Labour and Lib Dem)
  • The Financial Times – Centrist (Mixed)
  • The Times – Centrist (Mixed)
  • The Telegraph – Centre Right (Conservative)

Et côté américain :

  • The New-York Times – Liberal (Democratic)
  • The New Yorker – Liberal (Democratic)
  • The Washington Post – Liberal (Democratic)
  • Wall Street Journal – Centre / balanced bias

Une étude récente de Pew Research (2014) montre les tendances suivantes aux Etats-Unis, en fonction de l’orientation politique du public :

Quelles que soient les grandes orientations que vous retiendrez journal par journal, il ne faudra jamais perdre de vue l’analyse du positionnement des journalistes eux-mêmes dans les articles spécifiques que l’on soumettra à votre sagacité. Tous les points de vue peuvent se trouver dans les journaux et il convient de garder un recul critique permanent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s